Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Abdoullatif

Qarawiyine 3Recommandation 38 : La pudeur fait partie de la foi.

 

Attache-toi à la pudeur car Dieu est Pudique et la pudeur fait partie de la foi et elle est entièrement bien. D’ailleurs Dieu est Pudique au jour de la résurrection face à l’homme qui a des cheveux blancs.

C’est que lorsque le serviteur est orné de la pudeur devant Dieu, il abandonne tout ce qui est détestable pour Dieu et tout ce qui l’enlaidit devant Dieu – qu’Il soit exalté – et devant l’Envoyé de Dieu – qu’Allah prie sur lui et le salue ! –. Il faut dire que la pudeur signifie l’abandon et le délaissement. Dieu – qu’Il soit exalté – a dit : « Dieu n’a certainement pas honte » c'est-à-dire : n’hésite pas et n’abandonne pas « de prendre pour exemple un moustique ou tout être plus conséquent » sur le plan de la petitesse en raison de ce qu’avaient dit ceux qui se sont trompés parmi les mécréants à ce sujet en se posant des questions sur la signification de cet exemple. Car Dieu – qu’Il soit exalté – dit : « C’est par lui qu’il en égare autant » c'est-à-dire par cet exemple « C’est pourtant par lui qu’Il en guide un grand nombre. Mais par ce symbole, Il n’égare que les corrompus » (Coran, 2/26).

 

C’est que ces mécréants furent perplexes à ce sujet, car l’égarement (adh-dhalala) signifie l’ignorance ; en effet ils ont estimé que la Majesté de Dieu est trop sublime pour qu’Il s’abaisse à ce point en proposant cet exemple à Ses serviteurs. Ceci en raison de leur ignorance de la réalité des choses. En effet, il n’y a pas de différence entre la plus immense création qui est le Trône englobant, et le grain ou le moustique, dans leur existentiation à partir du néant, sur le plan de la création. A vrai dire, cet insecte n’est insignifiant qu’en raison de la petitesse de son corps, lorsque tu le compares à un être doté d’un corps immense. Disons même que la sagesse dans le moustique est plus parfaite et la puissance plus performante. Car malgré sa petitesse, le moustique a été créé par Dieu à l’image de l’éléphant malgré son immensité. C’est dire que la création du moustique est plus grande sur le plan de la signification de la puissance de son Créateur que celle de l’éléphant pour ceux qui réfléchissent et tirent des leçons. C’est pourquoi Dieu ne S’est pas qualifié par la pudeur à ce sujet en raison de ce que cet exemple comporte comme illustration signifiant Sa grandeur.

 

Cela dit, soulignons aussi que pour l’homme, les situations qui appellent sa pudeur sont bien nombreuses. C’est que la pudeur est une qualité dont le bénéfice découle, pour celui qui l’assume, dans la plupart des choses. C’est pourquoi il a dit : « La pudeur est entièrement du bien ». Du reste la pudeur n’apporte que du bien, à savoir que l’homme ne commet pas ce qui lui fait honte si l’on sait qu’il l’a fait. Or, le croyant sait que Dieu voit et n’ignore rien de l’univers dans lequel baigne le serviteur. Voilà pourquoi ce dernier s’impose la pudeur puisqu’il sait cela et croit parfaitement qu’Il l’interrogera certainement au Jour de la Résurrection sur ce qu’il a fait, ce qui lui fera honte. C’est cela qui le conduit à délaisser ce  qui lui fait honte et c’est cela la pudeur. C’est en ce sens que la pudeur n’apporte que du bien. Or Dieu mérite plus que quiconque qu’on ait de la pudeur devant Lui.

 

(Cheikh Muhyî-d-Dîn Ibn Arabî, Kitâb al-wasâyâ, traduit de l’arabe par Mohamed al-Fateh : Paroles en Or, édition Iqra).

Commenter cet article